Logement social : le cri d’alarme de la Fondation Abbé Pierre

fondationabbepierre.jpg
Au moment où la question des logements sociaux à Longpont-sur-Orge est clairement posée, le rapport de la Fondation Abbé Pierre s’inquiète de la crise de l’immobilier qui pourrait avoir des conséquences dramatiques, avec une pénurie estimée à 800 000 logements en France fin 2009. Le rapport critique les mesures prises par le président Nicolas Sarkozy : le programme de 100 000 logements annoncé pour la période 2009-2010 comporterait moins de 50 % de véritables logements sociaux. La Fondation dénonce “le développement d’une offre totalement décalée par rapport à une demande sociale qui elle-même continue à se fragiliser”.
En fait, la progression globale des logements sociaux financés depuis 2004 tient essentiellement à l’augmentation de l’offre locative intermédiaire, inaccessible aux plus défavorisés.
La part des dépenses publiques en faveur du logement recule pour atteindre son niveau le plus bas depuis trente ans, essentiellement du fait de la diminution de la part de l’Etat, qui est passée de 1,36 % du PIB en 2000 à 1,1 % en 2008. La Fondation souligne également la baisse des aides personnelles au logement réduites de 12,5 % depuis 2001.
Face à ce constat, la Fondation Abbé Pierre réclame une politique de rupture avec notamment un renforcement des sanctions pour les communes qui n’appliquent pas le taux de 20 % de logements sociaux comme la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) les y oblige. Retrouvez les mesures réclamées par la Fondation Abbé Pierre dans la dépêche AFP publiée par Les Echos du 3 février en cliquant sur le fichier Logement social : le cri d'alarme de la Fondation Abbé Pierre dans Actualités pdf le30209logement.pdf

 

Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
romaindesforges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Municipales Trévoux 2008
| la marianeland
| Rognacpourtous