Archives pour la catégorie Tracts

Double langage

Désinformer, désinformer, il en restera toujours quelque chose : c’est la tactique à laquelle nous habitue le groupe d’opposition LDEP (Longpont Démocratie et Patrimoines). Heureusement, le conseil municipal permet de remettre les pendules à l’heure. Morceaux choisis des incohérences d’un groupe qui navigue à vue

LDEP critique la gestion municipale ? Pourtant, il l’approuve en votant le compte administratif.

Le compte administratif de la commune est la traduction comptable de la gestion de la commune. L’approuver, c’est approuver la gestion communale. Ce qu’ont fait les conseillers municipaux, y compris ceux du groupe LDEP, lors du conseil municipal du 30 mai 2013. Depuis trois ans, la gestion de la commune fait l’unanimité…

LDEP critique le PLU ? Pourtant, son  représentant au sein du groupe de travail l’approuve.

Le groupe LDEP veut faire croire que le PLU a été élaboré dans l’opacité. Son représentant au sein du comité de pilotage qui a conçu le projet l’approuve, après avoir consulté ses collègues. Il a ainsi déclaré : « Les documents que j’avais en ma possession étaient issus du groupe de travail PLU et, à plusieurs  reprises, ils ont été présentés aux  membres de notre groupe, auquel il n’y avait pas que des élus » (Extrait du procès verbal du conseil municipal du 21 février 2013). Depuis 4 ans que le PLU a débuté, le groupe LDEP est donc parfaitement au courant du projet et n’a jamais émis de contre-proposition.

LDEP critique l’école Jean Ferrat ? Pourtant, il approuve la construction du  restaurant scolaire, avant de s’abstenir sur le permis de construire.

Le 23  janvier  2013, il approuve la création du restaurant scolaire pour accueillir les élèves de l’élémentaire de Jean Ferrat. Le 30 mai 2013, il s’abstient sur le permis de construire de l’ensemble (école élémentaire  +  accueils  de loisirs). Bâtir un restaurant sans permis de construire : LDEP serait-il adepte des constructions illégales ?

LDEP critique la construction de logements sociaux ? Pourtant, il approuve l’engagement d’en construire au moins 61 pendant la période 2011-2013

Conseil municipal du 3 mars 2011

Toutes ces informations sont  vérifiables dans les procès verbaux des conseils municipaux sur le site de la mairie

www.mairie-longpont91.fr

Longipontains, MERCI

Dimanche dernier, vous avez clairement exprimé votre volonté de changement pour Longpont. Un changement dans la sérénité et l’apaisement, après une campagne qui en a singulièrement manqué.

Vous connaissez notre projet, il s’inscrit pleinement dans cet esprit. Nous ferons évoluer notre commune pour affronter les défis de demain tout en gardant la maîtrise de notre urbanisme et de notre territoire. Nous changerons Longpont, tout en conservant ses attraits : son cadre de vie, sa verdure, son patrimoine historique.

Nous pensons que notre succès de dimanche dernier est la reconnaissance d’une certaine éthique, d’une autre façon de faire de la politique.

Nous tenons à ce que nos élus soient un relais efficace de vos attentes, de vos demandes, de vos idées. C’est pourquoi, nous vous communiquerons rapidement le nom de l’élu qui sera votre interlocuteur dans votre quartier.

Nous vous remercions, vous qui nous avez accordé votre suffrage, vous qui nous encouragez depuis des années, nous soutenez comme vous avez soutenu les équipes qui se sont présentées avant nous, en défendant les mêmes valeurs. Ensemble, avec tous les Longipontains, nous allons changer Longpont.

delphine.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Delphine Antonetti et son équipe

 

Longipontaines, Longipontains,

MERCI

Longipontaines, Longipontains, dans 2eme Tour pdf Circulaire 2ème tour (pdf)

delphine.jpgMerci de nous avoir placés en tête au premier tour de cette élection municipale, nous confortant ainsi dans la certitude que vous souhaitez en finir avec l’ère Scherchen qui a fait prendre tant de retard à notre village. Par votre choix, vous nous avez indiqué votre refus de voir Longpont confiée à des hommes plus soucieux de leur pouvoir et de leur notoriété que de vous.

Seule notre équipe incarne le véritable changement.

À l’approche du deuxième tour de scrutin, c’est un groupe soudé et cohérent, fort de son projet, qui se présente à vos suffrages, sans alliance politicienne ni compromis de circonstances. Vous ne retrouverez sur notre liste aucun des membres des municipalités sortantes ayant participé à une gestion aux méthodes archaïques et clientélistes.

Nous sommes respectueux de la démocratie : de notre part, pas de méthodes de campagne déloyales qui consistent par exemple à diffuser intentionnellement de fausses informations, pas de rumeurs qui déshonorent leurs auteurs.

Nous sommes résolument tournés vers l’avenir : vous le savez, nous nous mobiliserons immédiatement pour obtenir les ressources qui financeront les équipements dont Longpont a véritablement besoin, sans augmenter les impôts locaux. Nous nous emploierons sans délai à résoudre les problèmes qui compliquent votre vie quotidienne : transports, circulation, absence de commerces, garde des enfants, incivilités…

Nous nous engageons, pour vous, avec vous, à donner un avenir à Longpont en préservant son identité. Nous souhaitons que ses habitants en soient fiers, nous voulons être dignes de leur confiance.

Dimanche prochain, vous aurez à choisir pour notre village un maire capable de mener son équipe et de donner une impulsion déterminante pour sortir Longpont de son immobilisme.

 

Ensemble, c’est le moment de changer Longpont !

Coeur de ville

Un projet contre deux ambitions

Delphine AntonettiJean-Pierre Philippe et Philippe Hamon vous demandent d’arbitrer le choc frontal de 2 ambitions personnelles, de choisir sur le fond entre « pas mieux » et « toujours pareil ». Ils vous proposent d’offrir à l’un « une carte de visite », ou bien à l’autre « une rente de situation ». Nous vous proposons autre chose : un projet, une perspective pour Longpont et ses habitants. Nous y avons travaillé avec autant de passion que de réalisme, notre projet est entre vos mains, dorénavant il vous appartient de lui donner vie.

Vouloir être chef à la place du chef n’est pas une raison suffisante pour être candidat. S’opposer sans jamais proposer n’est qu’une posture, une imposture. Un candidat vous doit un programme, un projet, une vision, et plus encore : la preuve qu’il veut et qu’il peut transformer ses promesses en actes.

Être élu maire est une chose, être maire en est une autre : représenter sa ville, en défendre les intérêts en toutes circonstances, cela demande à la fois des compétences, des capacités, quelque autorité naturelle, un réel enthousiasme, du dynamisme, un esprit d’équipe, une capacité d’écoute, un vrai sens du service public… Disons-le : pour être maire, il faut avant toute chose aimer les gens dont on sollicite la confiance.

Les Longipontains ne sont pas des bulletins de vote que l’on se dispute tous les 6 ans. Pour nous, les Longipontains sont les citoyens dont nous partageons quotidiennement les difficultés et les espoirs, et que nous sommes prêts à servir, sans parti pris, dès lundi.

Delphine Antonetti

Au secours Scherchen revient !

Jean-Pierre Raffarin invité à voler au secours de Longpont, petit bourgade de 6 500 habitants ! Bigre ! Appel au désistement de Philippe Hamon pour faire barrage à “une gauche qui veut transformer notre Longpont en une banlieue !”. Fichtre ! L’heure est grave : la gauche menace avec son béton entre les dents ! Décidément, que ce soit chez Jean-Pierre Philippe ou Philippe Hamon, cela vole haut !
S’il n’était question de l’avenir de Longpont, tout cela prêterait à sourire. La vérité, c’est qu’après 13 années de déchirement, de bagarres stériles, de lutte d’influence, de bataille pour le pouvoir dans les équipes Scherchen, les mêmes aujourd’hui répartis dans les deux listes “Bien Vivre à Longpont” et “Longpont Démocratie et Patrimoines” nous rejouent la partition à l’identique.
Longpont a besoin de calme, de sérénité, d’apaisement. Longpont a besoin d’une équipe soudée, d’un projet et non d’ambitions personnelles.
Longpont a besoin d’un maire qui connaît la commune et ses dossiers sur le bout des doigts. Longpont a besoin de perspectives nouvelles.

L’équipe de campagne.

Le Béton à Longpont

Nous sommes de gauche, nous sommes également citoyens de Longpont. Et comme bon nombre de Longipontains, nous avons choisi Longpont pour son calme, son cadre de vie, sa verdure. Il faudrait vraiment être masochiste pour détruire ce pourquoi nous sommes venus ici. Certains cherchent à vous faire croire que nous voulons bétonner Longpont à tout va. Jouer sur les fantasmes et les peurs, c’est l’ultime arme de ceux qui sont à court d’arguments.

 

Delphine Antonetti

Un face à face gênant ?

Lundi, nous avons proposé à M. Hamon un face à face avec Delphine Antonetti, pour débattre de nos projets respectifs pour Longpont. Nous lui avons demandé une réponse pour mardi soir, ce qui laissait le temps de mettre en place l’organisation nécessaire. Mercredi soir, nous attendions toujours une réponse. M. Hamon aurait-il peur d’affronter Delphine Antonetti dans un débat vraiment démocratique ? Craindrait-il certaines questions précises ? Nous regrettons que les Longipontains soient privés d’une occasion de comparer des arguments et les capacités des candidats, alors que M. Hamon se contente de désinformer la population et de caricaturer nos positions dans ses tracts.

La campagne électorale semble prendre un mauvais tour. Hier des incidents ont opposés des équipes de M. Hamon et de M. Philippe. Les Longipontains apprécieront.

L’équipe de campagne.

Une équipe, une éthique, un projet

delphine.jpgLongipontaines, Longipontains,

Les scrutins des 9 et 16 mars prochains seront cruciaux pour l’avenir de Longpont-sur-Orge. Il s’agit de choisir la bonne équipe et le bon projet.

Seuls les actes comptent : notre groupe de 4 élus (LGP) est le seul à avoir refusé l’urbanisation du quartier des Folies, entre le Centre et la Butte. Le 23 octobre dernier, au conseil municipal, des conseillers sortants de toutes les autres listes ont voté la concession d’aménagement des Folies, c’est-à-dire l’arrivée de 70 pavillons dès 2009 ! Les bétonneurs ne sont pas ceux que l’on croit… Pour nous, tant que les équipements collectifs nécessaires ne sont pas opérationnels (le Pôle enfance, la crèche familiale, la 3ème école, des pistes cyclables sécurisées, de nouveaux systèmes de transports…), cette urbanisation nouvelle relève de l’irresponsabilité. Nous nous y opposons catégoriquement.

Une équipe, une éthique, un projet dans Delphine Antonetti pdfNotre circulaire (pdf)

(suite…)

Tout un programme !

programmelgp.jpgVous trouverez dans ces pages le plan d’action d’une équipe de Longipontains et de Longipontaines qui ont choisi de mettre leur énergie, leur passion et leurs compétences au service de notre village. Ils vous proposent de construire ensemble un espace où il fera bon vivre et auquel chacun sera fier d’appartenir.

Longpont a un potentiel patrimonial, humain et culturel négligé depuis plusieurs mandats par des élus qui ont placé leur notoriété et leurs intérêts personnels au dessus de l’intérêt général. Il est temps que cela change.

Tout un programme ! dans Delphine Antonetti pdf Le programme (pdf)

(suite…)

Associer les adolescents à la vie communale

ado.jpgLe foyer du lycée, la maison des jeunes…, ces vieilles références de l’animation de la jeunesse ont la vie dure chez les parents. Autres temps, autres mœurs, aujourd’hui les jeunes n’ont ni les mêmes codes, ni les mêmes rites que leurs aînés.

Proposer d’ouvrir des lieux réservés aux jeunes relève, au mieux, de la facilité, au pire, d’une méconnaissance de ces codes et de ces rites. Ceux qui ont tenté l’expérience ont rapidement déchanté : afflux d’adolescents n’appartenant pas à la commune et pas toujours bien intentionnés ; appropriation du lieu par un “groupe” qui exclut les autres…

(suite…)

12

Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
romaindesforges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Municipales Trévoux 2008
| la marianeland
| Rognacpourtous